Grande Ruche



RECEVEZ NOTRE INFOLETTRE 
Votre nom :*
Votre courriel :*

HEURES D'OUVERTURES

Dimanche 1er Octobre: FERMÉ
pour l'inventaire annuel

 
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
9 h à 18 h 30
9 h à 18 h 30
9 h à 18 h 30
9 h à 21 h
9 h à 21 h
9 h à 17 h 30
10 h à 17 h


La Grande Ruche
25, rue Bryant
Sherbrooke (Québec)
J1J 3E5
Tél. : 819 562-9973
Téléc. : 819 562-1602

Comment supporter son système immunitaire?
Comment supporter son système immunitaire?

Rôle du système immunitaire :
Le système immunitaire est probablement notre meilleur allié contre la maladie. En quelque sorte, on peut l'imaginer comme notre force de guérison. C'est lui qui assure la lutte contre les infections courantes en saison froide, comme le rhume et la grippe, mais aussi les longs combats contre le cancer. Ainsi, santé et immunité sont intimement liés : prendre soin de sa santé permet d'améliorer son immunité, et vice-versa. Avoir un système immunitaire sain est non seulement un gage de santé, mais aussi de vie! Sans système immunitaire, une banale éraflure deviendrait fatale puisque l'éraflure expose nos tissus à une foule de microbes étrangers, présents dans l'air et sur la peau. Une personne qui présente des signes de faiblesse immunitaire, comme des rhumes à répétition ou qui souhaite mieux se défendre contre les maux courants devrait d'abord et avant tout se pencher sur son mode de vie.  En effet, des données épidémiologiques indiquent que l'alimentation, le tabagisme, le sommeil, l'activité physique, le niveau de stress, la qualité des relations sociales et le milieu de vie (la pollution de l'environnement) sont tous des éléments qui influencent le système immunitaire.

Comment aider son système immunitaire?

L'alimentation :

Habitudes alimentaires qui pourraient déprimer l'immunité
- La consommation régulière d'aliments pauvres en vitamines et en minéraux. Les aliments transformés (biscuits, craquelins, sauces, etc.), prêt-à-manger, le fast-food, etc.
- L'abus d'aliments riches en sucre (biscuits, desserts, jus, boissons gazeuses, etc.)  Un apport en sucre blanc peut déprimer l'immunité jusqu'à 4 heures durant.
- La consommation fréquente d'aliments qui provoquent des allergies ou des intolérances. (blé ou gluten, produits laitiers, arachides, etc.)
- L'abus d'aliments riches en gras saturé (frites, croustilles, panures, fritures, etc.)
- La consommation régulière d'alcool et de café.

Habitudes alimentaires qui seraient favorables à l'immunité
- Manger trois repas complets et sains par jour.
- Cinq à huit verres d'eau filtrée par jour. (filtre au charbon, filtre Santevia, osmose inversée)
- La consommation suffisante de fruits et de légumes frais, idéalement biologiques, de grains entiers, de légumineuses et de bons gras (huiles végétales pressées à froid, poissons gras de qualité.)
- Manger des aromates anti-infectieux tels l'ail, l'oignon, l'origan, le thym, la cannelle, le gingembre, le clou girofle, etc.
Fait intéressant, les résultats d'études épidémiologiques et cliniques indiquent que la consommation régulière d'alliacés (ail, oignon, poireau, échalote, ciboulette) permet de réduire les infections et l'incidence de différents types de cancer.
- Consommer des aliments fermentés tels le miso, la choucroute, le tempeh, le kombucha et le kéfir permet de garder un sain équilibre de la flore intestinale, un allié très important en terme d'immunité.
 
L'activité physique régulière:
On connaît les multiples bénéfices pour la santé que procure l'activité physique pratiquée régulièrement : une meilleure forme cardiovasculaire, un bon maintien de la masse musculaire, la normalisation de la tension artérielle, le contrôle du poids et la réduction de plusieurs facteurs de risque associés aux maladies chroniques. En plus de contribuer à l'immunité en favorisant une bonne santé globale, l'exercice a aussi un effet direct sur l'immunité. D'abord, en améliorant la circulation sanguine, on croit que les cellules et les autres substances du système immunitaire peuvent circuler plus facilement dans le corps (indispensable pour prévenir l'infection d'une plaie, par exemple). Aussi, on a observé que certaines composantes immunitaires sont stimulées par l'activité physique.

Le contrôle du stress :
Sans aucun doute, le stress a un effet néfaste sur la santé. Les chercheurs qui s'intéressent au lien entre le stress et l'immunité ne s'attardent pas aux stress ponctuels, à court terme, mais plutôt aux stress fréquents et constants (par exemple, concilier les exigences du travail à la vie de famille, occuper deux emplois, avoir des problèmes financiers  ou prendre soin d'un proche malade). Le stress chronique entraîne la libération d'hormones du stress, comme le cortisol. Ces hormones affectent directement à la baisse les défenses immunitaires en inhibant la production de cytokines.  En cas de stress chronique, une réévaluation de la situation et des objectifs de vie est parfois nécessaire. Pour faciliter la démarche, il existe de nombreux outils de détente qui aident à traverser un épisode de vie plus stressant. Parmi ceux-ci, notons la méditation, l'éducation somatique et les disciplines orientales (
Qi Gong, tai-chi, yoga). La cohérence cardiaque est aussi très intéressante pour diminuer les hormones de stress, pratiquée 5 minutes à la fois idéalement trois fois par jour.  Vous pouvez facilement trouver des guides visuels sur Youtube pour vous aider avec cette technique.

Les pensées positives :
Des pensées négatives peuvent-elles affaiblir le système immunitaire?
Certaines données indiquent que oui.  Dans le cadre d'une étude menée auprès de 196 jeunes adultes (âgés de 20 à 35 ans) et 314 personnes âgées (de 70 ans à 85 ans), on a observé que le fait de « ruminer » des pensées négatives était détectable dans les paramètres de l'immunité (indépendamment de la qualité du sommeil et de l'état de tristesse).

Autres facteurs importants pour la santé et l'immunité :
  • Réservez-vous suffisamment d'heures de sommeil, selon vos besoins (en moyenne, une nuit de sept heures est un minimum). Aussi, reposez-vous lorsque votre corps vous l'indique.
  • Ne fumez pas.
  • Conservez votre poids santé, déterminé en fonction de votre taille 
  • Plusieurs éléments environnementaux peuvent déprimer le système immunitaire comme l'exposition aux produits chimiques, les pesticides, les additifs et les colorants.  Utilisez des produits domestiques qui contiennent le moins de substances chimiques possible, nettoyez au détergent vos fruits et légumes (utilisez un détergent conçu à cet effet) ou encore privilégiez les aliments biologiques.
  • Prenez des suppléments pour supporter votre immunité : probiotiques, reishi, échinacée, sureau, etc.  Informez-vous à un conseiller santé pour savoir si ces suppléments sont adaptés pour vous.
Mesures d'hygiène de base pour éviter de contracter ou de transmettre une infection
 Lavez-vous les mains fréquemment avec du savon et de l'eau, surtout avant de préparer la nourriture et après être allé aux toilettes.


Plusieurs suppléments alimentaires peuvent appuyer vos changements d'habitudes de vie et vous aider à supporter votre immunité, demandez conseil à vos conseillers (ères) santé dans la section des suppléments.

25, rue Bryant, Sherbrooke (Québec) J1J 3E5
|
TÉL. : 819-562-9973
|
TÉLEC. : 819-562-1602
Copyright 2012 © Tous droits réservés